Rechercher dans le blog

Le forum pour la thyroïde n'est désormais accessible qu'en lecture uniquement.

ATTENTION : je ne réponds pas par mail. Sauf UNIQUEMENT pour les enfants ou futures mamans. Donc c'est de l'ordre du très exceptionnel. Merci de votre compréhension.

Pour couper court à toute controverse : JE NE SUIS PAS MÉDECIN.
Les informations données ne le sont qu'à titre indicatif. Ces informations découlent de lectures et de recoupements de différentes revues, congrès, et sites médicaux sérieux.
C'est votre médecin qui reste avec vous, décideur de la marche à suivre.
compteur


"Pour ceux qui ne tolèrent pas (la nouvelle formule, ndlr), l'ancienne formule du Levothyrox sera disponible à partir du 2 octobre dans les pharmacies", a déclaré la ministre à l'antenne de RMC.
source : AFP


mardi 29 janvier 2008

Une TSH basse et l'ostéoporose.

Dernière mise à jour : 18/09/2008

On parle de risque d'ostéoporose pour des personnes qui ont une TSH très basse trop longtemps, en étant sous traitement substitutif total ou partiel de levothyroxine, et donc en mettant en cause le surdosage du traitement lui-même. Mais est-ce bien le cas ??

Pour cela voyons d'abord un peu ce qu'est l'ostéoporose.

C'est un processus complètement naturel qui provoque une diminution très progressive de la masse osseuse, ce qui peut provoquer divers fractures surtout au niveau des poignets, des hanches et des vertèbres.

Les personnes à risques :
  • femmes de plus de 50 ans
  • femmes ayant une ménopause précoce avant 45 ans et naturellement (donc pas à la suite d'une hystérectomie)
  • femmes ayant une fine ossature
  • femmes caucasiennes.
  • hommes de plus de 70 ans
  • personnes avec antécédents familiaux d'ostéoporose
Certaines maladies sont plus à risques que d'autres :
  • cirrhose du foie
  • maladie de Crohn
  • maladie chronique des poumons
  • arthrite rhumatoïde.
Facteurs de risques :
  • le manque d'exercice physique
  • une perte de poids importante
  • la ménopause précoce avant 45 ans suite à ablation des ovaires par exemple
  • des menstruations irrégulières, avec même aménorrhée
  • l'alimentation pauvre en calcium
  • le manque de vitamine D qui est nécessaire à la fixation du calcium dans l'organisme
  • consommation trop importante de caféine + de 4 tasses de café/jour
  • l'alcoolisme.
  • les boissons gazeuses en étude actuellement pourraient être aussi un facteur de risques importants
  • l'usage de plusieurs médicaments qui entraînent une carence en calcium :
    • les hormones thyroïdiennes en surdosage
    • les anticonvulsivants
    • les corticoïdes
    • les diurétiques
    • contre l'arthrite rhumatoïde
    • contre asthme
    • contre le psoriasis
  • Et donc également aussi déséquilibre hormonal prolongé dû à :
    • l'hyperparathyroïdie
    • l'hyperthyroïdie mais précision est toutefois faite que dans ce cas les risques seraient mineurs et minorés avec la prise du traitement adéquat.
    • hypogonadisme.
Les risques d'ostéoporose sont dus surtout à une déminéralisation des os.
Mais elle ne provoque aucune douleur sauf lorsqu'il y a eu fracture ou fissure osseuse.

On sait que lorsqu'on est en hyperthyroïdie, l'organisme fonctionne en super accéléré et donc beaucoup de vitamines, sels minéraux et autres éléments importants peuvent être éliminés, par les problèmes de diarrhées, la transpiration excessive, ou tout simplement l'organisme ne fixe pas ces éléments.
L'excès d'hormones T3 peut provoquer une fonte musculaire ce qui fragilisera alors l'ossature.

Si on tient compte du problème du calcium que l'on met souvent en cause dans l'ostéoporose, ce ne serait qu'avec une TSH basse, avec une hyperthyroïdie, qu'on peut craindre quelque chose, mais certainement pas du fait d'avoir une TSH basse sous traitement de Levothyrox lorsqu'on a plus de thyroïde du tout ou même si on a toujours sa thyroïde, puisque que celle-ci est mise au repos par le traitement. Donc une thyroïde mise au repos est une thyroïde qui ne produit plus ou très peu de calcitonine. Donc quand il n'y a plus de thyroïde du tout, il n'y a plus de production du tout de calcitonine et ce même si la TSH est très basse.

La calcitonine, permet de freiner la résorption et la libération du calcium osseux ce qui fait diminuer la calcémie.
La calcitonine régule l'excès de calcium en l'éliminant par les urines. Elle diminue aussi la fixation du calcium dans les os. 
Donc une hyper activité de la thyroïde entraîne un taux supplémentaire de calcitonine ce qui peut entraîner alors une plus importante opposition à l'action des parathyroïdes et de la vitamine D, soir la présence suffisant de calcium.
Un trop de calcitonine pouvant donc éliminer plus que nécessaire le calcium.
Donc les maladies thyroïdiennes qui peuvent être un risque pour l'ostéoporose sont :
l'hyperthyroïdie ou la maladie de Basedow mais elles seules, puisque dans ces deux deux cas, la calcitonine peut alors être en excès due à l'hyperactivité de la thyroïde.

Or cela ne peut pas se produire lorsqu'il n'y a plus de thyroïde du tout ou même si elle est toujours présente mais mise au repos par le traitement substitutif puisque dans ces cas, soit il n'y a plus de calcitonine du tout ou alors que très peu. Le Levothyrox ne contenant que de la T4.
De plus une TSH basse sous traitement thyroïdien n'entraîne pas forcément une hyperthyroïdie puisque cela dépend avant tout du taux des hormones T4 et surtout les T3. Et une TSH basse ne stimule pas la thyroïde, donc celle-ci est bien au repos.

En revanche, une TSH basse avec le traitement Armour Thyroïd qui lui contient de la calcitonine est un risque.

Donc peut-on avoir vraiment un risque d'ostéoporose sous traitement à long terme de Levothyrox en ayant donc une TSH basse trop longtemps ? Pour moi c'est non.

Analyse à contrôler et à modifier si nécessaire. Je peux parfaitement me tromper dans cette analyse. Et comme je n'arrive pas à avoir des explications claires de la part des médecins.................


REMARQUE : dans le cadre de l'hypothyroïdie il est fréquent d'observer une carence en vitamine D, ce qui peut donc être à l'origine d'une ostéoporose. Mais donc ce n'est pas le traitement, ou le fait que la TSH serait basse qui provoque cette carence en vitamine D mais donc bien l'hypothyroïdie.



Le 28 août 2008, enfin j'ai trouvé un article qui traite du sujet et il me donne raison, (suis donc pas aussi nulle !!!)

Un texte vient éclairer mon propos :
Le traitement avec la thyroxine peut être pour deux raisons, ou pour supprimer les tissus thyroïdiens ou simplement pour traiter l'hypothyroïdie. Il serait convenable de supprimer le TSH dans le cas d'un goitre ou de traitement précédent pour le carcinome thyroïdien. Un TSH bas (sous-normal) peut être dû à un dommage pituitaire ou à un excès de production de thyroxine ou T3 ou un excès de consommation de ces agents. Dans la dernière situation, le TSH est supprimé. Cependant en essayant de traiter l'hypothyroïdie le traitement idéal serait de baisser le TSH dans la gamme normale mais ne pas nécessairement le supprimer. Pourtant les inquiétudes d'ostéoporose qu'ont exprimés plusieurs physiciens durant les dernières années si le TSH est supprimé par la thyroxine se sont prouvées incorrectes. Les études ne montrent aucune réduction dans l'épaisseur des minéraux d'os. Seulement quand les patients ont eu les maladies Graves-thyroïdie - hyperthyroïdie y a-t-il un risque d'ostéoporose et même ce risque est peu élevé. Néanmoins, on devrait essayer d'obtenir une thérapie idéale et l'idéal pour l'hypothyroïdie est d'avoir toutes les épreuves de fonctions thyroïdiennes normales.
source (invalide apparemment)
Ou également  la réponse faite pour une question sur le sujet :
 Le traitement avec la thyroxine peut être pour deux raisons, ou pour supprimer les tissus thyroïdiens ou simplement pour traiter l’hypothyroïdie. Il serait convenable de supprimer le TSH dans le cas d’un goitre ou de traitement précédant pour le carcinome thyroïdien. Un bas (sou-normal) TSH peut être du à un dommage pituitaire ou peut être du à un excès de production de thyroxine ou T3 ou un excès de consommation de ces agents. Dans la dernière situation, le TSH est supprimé. Cependant en essayant de traiter l’hypothyroïdie le traitement idéal serait de baisser le TSH dans la range normale mais ne pas nécessairement le supprimer. Pourtant les inquiétudes d’ostéoporose qu’ont exprimés plusieurs physiciens durant les dernières années si le TSH est supprimer par la thyroxine se sont prouver incorrectes. Les études ne montrent aucune réduction dans l’épaisseur des minéraux d’os. Seulement quand les patients ont eus les maladies Graves-thyroïdie – hyperthyroïdie y a-t-il un risque d’ostéoporose et même ce risque est petit. Néanmoins, on devrait essayer d’obtenir une thérapie idéale et l’idéale pour l’hypothyroïdie est d’avoir toutes les épreuves de fonctions thyroidiennes normales. 
Source :  Thyroïd Foundation of Canada.
C'est une réponse faite à la question 7.

Lien intéressant :
Ostéoporose 
TRAITEMENT PROLONGÉ À LA THYROXINE ET DENSITÉ MINÉRALE OSSEUSE

Pour en discuter, voir forums de la catégorie : Discussions générales 

Ce que tout bon médecin devrait se rappeler !

Pourquoi ce blog ?

Ma photo
Valenciennes, Nord, France
Je suis atteinte de la maladie d'Hashimoto et d'un syndrome de Gougerot-Sjögren secondaire. Je me suis intéressée de très près à la thyroïde et me suis rendue compte que beaucoup de personnes malades également ne savaient rien sur cette petite glande. D'où l'idée de créer un blog qui l'explique simplement. Depuis mars 2011, un forum est associé au blog afin de mieux aider les internautes.

Archives.